Mort des anciens contrats deliveroo: le point au 29 juillet

Spread the love

Ça bouge dans nos boites de réception, ainsi que sur le terrain à Bordeaux (en attendant d’autres villes dès lundi).

Hier soir nous avons reçu plusieurs emails de la part de Deliveroo.

Il est temps de partir

 

 

 

 

 

Aller, on va faire ça dans l’ordre.

Flexibilité.

Oui, c’est cool d’être flexible, c’est en effet un des points positifs que j’ai remonté sur les quelques sondages qu’ils nous ont fait parvenir . Mais non, cher kangourou, je ne suis pas prêt à perdre 500€ par mois pour gagner un chouilla de flexibilité (car ce qu’on ne nous dit pas pour l’instant c’est que les plannings vont finir par disparaître pour devenir le même bordel que chez Uber). Pourquoi dans ta tête malade flexibilité = perte de revenus?

Les fameux sondages sont souvent un prétexte pour nous niquer ensuite. C’est d’ailleurs juste après un des ces sondages (qui avait placé la flexibilité en tête de nos satisfactions) qu’ils avaient lancés les nouveaux contrats, en prétextant que c’était notre souhait.

Paiement à la course=succès?

C’est peut être le cas à Paris, car la densité de cette ville fait que le métier y est complètement différent qu’en Province. J’ai bossé 7 mois à Paris avant de venir travailler à Lyon, donc je pense pouvoir établir un comparatif objectif.

A Paris (Zone PCN) certains soir je pouvais limite laisser le vélo accroché pour faire mes livraisons à pieds. Ici à Lyon je me retrouve parfois presque en pleine campagne, très loin du centre ville (quais côté Vaise/limite Caluire ou certaines zones vers Ste Foy).

Donc à Lyon on ne fera jamais autant de courses par heure qu’à Paris. De plus, ici c’est 5€ par course (5.75 à Paris), donc cela réduit encore notre taux horaire.

Le paiement à la course est peut être adapté à Paris, mais pas en province (en tout cas pas à Lyon).

J’ai pas parlé non plus des créneaux horaires des après midis, où l’on n’a parfois qu’une course par heure. 5€ de l’heure, sérieusement?

14€ de l’heure, besoin d’une calculette?

Ils avouent donc que la moyenne des coursiers se situe entre 2.43 et 2.8 courses par heure (selon le montant de la course, resp. 5.75 ou 5€), intéressant de les voir lâcher ce genre d’info. Gaffe ou intox?

Voici un tableau des différentes possibilités de taux horaire évoquées par cette info:

 

 2€ la course3€ la course4€ la course5€ la course5.75€ la course
2.43 courses par heure12,3614,7917,2212,1514
2.8 courses par heure13,115,918,71416,1

 

On voit donc qu’à 3€ ou 4€ la course de l’ancien contrat, on sera systématiquement perdant avec le nouveau contrat au taux de course horaire moyen des coursiers qu’ils nous ont indirectement dévoilé (sauf pour les parisiens à 5.75 la course et 2.8 courses par heure, mais de peu).

Pour les anciens contrat à 2€ la course à Paris, ils ont effectivement intérêt à choisir le nouveau contrat: ils seront rentable dès 2 courses par heure.

En province cela se discute: il faut passer au delà de 2.5 courses par heure pour rentrer dans ses frais. A Lyon j’ai dépassé cette moyenne seulement au mois de juin, c’est donc un pari risqué car rien ne dit qu’une fois tout le monde passé au paiement à la course, il ne vont pas blinder les plannings pour nous achever en faisant chuter notre nombre de courses moyen.

D’autant qu’il faut aussi compter avec la disparition des primes week end (qui n’existent pas avec le nouveau contrat). En bossant les soirs ouvrant droit au bonus (soit de 19h à 23h30 du vendredi au dimanche), il était possible d’obtenir un bonus de 45€ chaque week end, soit, ramené en moyenne mensuelle, environ 190e par mois.

Soit une perte de 1.28e par heure pour un temps de travail de 35h par semaine. Ou une perte de 2€/h pour un coursier qui ne ferait que 22h par semaine.

C’est un point que je vois rarement évoqué, mais qui pour moi est primordial: si j’ai réussi à approcher les 17€ de l’heure ces derniers mois, c’est grâce à ce bonus. En le perdant, on perd très gros.

Plus d’obligation de porter les vêtements aux couleurs de Deliveroo

Ha, voilà un point intéressant, même si dans les faits cette obligation avait plus ou moins disparue. Il faut dire que c’était un des éléments à charge pour les requalifications des contrats en CDI…

Fini les lessives à faire à la main chaque soir, haha!

 

Le nouveau contrat

Un autre des trois emails reçu hier soir:

Mais qu’est ce que ça peut bien être?

Un nouveau contrat à signer!

 

Je vous conseille d’attendre quelques jours avant de signer quoi que soit, d’autant qu’il y a une petite perle dans l’article 5 en page 6, au sujet de la tarification: il est mentionné 5.75€ par course alors que je ne suis pas à Paris. C’est soit un cadeau, soit une erreur de leur part. Dans tous les cas, ça nous fait sans doute au moins un mois garanti à 5.75€ la course (le temps de devoir re-résilier le contrat avec le préavis).

On notera que tout se fait numériquement, sans doute pour éviter les vagues au bureau.

Qui dit nouveau contrat, dit dégage de l’ancien

On a donc reçu dans un troisième email un recommandé électronique, le même qu’avaient reçu les coursiers qui se faisaient régulièrement ‘virer’ de Deliveroo:

 

 

Bon j’ai cliqué et validé le recommandé pour l’exemple, mais je vous conseille là aussi d’attendre un peu que la situation se décante.

Voici donc les remerciements pour tous ces après midi d’astreinte sur les marches de l’hôtel de ville, les attentes de fin de shift dans le froid cet hiver, et les quelques 4500 livraisons réalisées pour leur compte en un an et demi:

 

 

 

Bordeaux se mobilise

Bravo aux coursiers bordelais pour leur action en cours, en attendant que les autres villes de province rejoignent le mouvement!

https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/les-livreurs-velo-de-deliveroo-manifestent-bordeaux-1501245513?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

http://www.sudouest.fr/2017/07/28/bordeaux-les-livreurs-a-velo-manifestent-devant-delivroo-3653767-2780.php

http://www.sudouest.fr/2017/07/29/les-livreurs-engagent-un-bras-de-fer-avec-deliveroo-3656135-2780.php

Les coursiers de Deliveroo devront pédaler plus pour gagner plus

Petit sondage

Je sais que certains n’auront pas le choix de continuer avec Deliveroo… Pour ma part c’est mort, sauf éventuellement dans le cas de courses à 5.75€. A Lyon comme dans quelques autres villes de France, on a la chance d’avoir le choix avec Foodora, Stuart ou UberEats, même si à moyen terme le tarif de la course risque encore de dégringoler.

Quel sera votre choix pour la rentrée?

Livreurs Deliveroo: qu'allez vous faire à la rentrée?

View Results

Loading ... Loading ...
6 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *